Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Des petites histoires sur le Ladron

Comment Nathan l'Enfant est-il devenu Nathan le Grand ?

Voici une de ces histoires que les gens du Ladron raconte au coin du feu, dans les campements en pleine nature ou bien les chaudes demeures des villes. Ils les racontent à leurs enfants, mais aussi à leurs amis et toute leur famille, car cette histoire-là, l'histoire de Nathan, alterne entre récit léger et sombre témoignage. En effet, Nathan n'était pas de ces héros au grand cœur qui sauve la veuve et l'orphelin, quoiqu'il a très bien pu le faire à un moment ou un autre de sa vie. Nathan était l'homme le plus extravagant et imprévisible que cette terre n'est jamais produit. Personne ne pouvait prédire le destin de Nathan car il passait d'un extrême à l'autre constamment. Les dieux devaient bien s'amuser avec lui. Du Farland au Nipparia, de la Barbariaga au Markurgan, aucun homme n'égala les aventures de Nathan. Mais cessons cette introduction et commencons le plus fameux conte du Ladron.

Comment Nathan l'Enfant est-il devenu Nathan le Grand ?

Nathan l'Enfant était un enfant immature et tapageur. De ses parents, nul trace ne subsiste. Certains affirment qu'ils étaient roi et reine, d'autres, marchant et marchande, et d'autres encore, fermier et fermière. Mais en réalité, personne ne savait d'où cette progéniture venait. Un jour, lorsque Nathan n'était qu'un très jeune bébé, un soldat l'amena à l'orphelinat, déclarant l'avoir trouvé dans une charette sur la route. Il affirmait qu'il ne pouvait pas le laisser là, mais ne pouvait pas non plus l'amener en campagne avec lui. Alors, il le confia au premier orphelinat rencontré, dans la plus grand ville du pays. L'enfant grandit dans cet établissement. Aucun événement particulier ne vint perturber le jeune homme, à l'exeption de lui-même. Oui, parce que Nathan s'était taillé une solide réputation de blageur chez les jeunes pensionnaires. Les responsables de l'orphelinat étaient habitué à le punir, mais rien n'empêchait Nathan de faire des bêtisses. Tout le monde commencait à croire que le jeune garçon ne changerait jamais, qu'il était irrécupérable. Ils ignoraient qu'ils étaient fort, fort loin de la vérité...

Or, un jour d'été, Nathan était en train de jouer dans le jardin avec les autres pensionnaires, lorsqu'une idée lui vient. Il avait enfin trouvé la solution à un problème des plus épineux : comment faire en sorte de ne pas se faire prendre par les adultes lors de sa prochaine plaisanterie. En effet, Nathan passait tout son temps à réfléchir ou à mettre en œvre ses blagues.

- A tout à l'heure, les gars ! Je vais aller dormir ! annonça le jeune garçon à ses amis.

Mais ceux-ci n'était pas dupes et le soleil très haut dans le ciel leur confirmait leurs doutes.

-A qui vas-tu faire un tour cette fois-ci ? demandèrent-ils.

Nathan garda le silence et ne leur adressa qu'un sourire. Il continua son chemin jusqu'au bureau de la directrice.. Avant cela, il alla remplir un seau d'eau au puit de la cour. Nathan possitionna le seau au dessus de la porte, de sorte que lorsque celle-ci s'ouvre, la personne qui entrait receverait tout le contenu sur la tête. Nathan se cacha alors là où elle ne pourrait le trouver : dans l'armoire du fond de la pièce. Ainsi, elle, la directrice, ne pourrait pas le punir n'ayant aucune preuve. Cette fois-ci, Nathan sera au première loge du spectacle.

Nathan attendit alors de longues minutes dans cette armoire : de trop longues minutes... Il s'ennuyait profondément. Un livre était sur le plancher. Peu importe : Nathan ne savait pas lire et n'avait jamais manifesté le moindre intérêt pour cette activité des plus inutile. Cela ne servait à rien de lire ! Pourtant, l'ennui commençait à avoir raison de lui. Peste ! Il prit le livre et entreprit de décripter les symboles dont il était parsemé. Au début, il jetait quelques regards par la fente de la porte, mais il se plongeait, progressivement, avec plus de passion dans sa lecture. En quelques heures, Nathan apprit à lire ! Cet exploit n'avait encore jamais été atteint dans le royaume. Mais le plus impressionnant était qu'il s'intéressait à ce qu'il lisait. L'Histoire a oublié depuis bien longtemps quel était le sujet du livre, mais Nathan l'Enfant s'y perdit dans ses pages.

Nathan passa tellement de temps et d'application dans ce livre qu'il en oublia sa plaisanterie. Les pas de la direcrice résonnaient dans le couloir et le son ateingnit bientôt la salle. Mais Nathan ne l'entendit pas, toujours pongé dans le livre comme il l'était. La directrice ouvrit alors la porte et le seau d'eau se déversa en entier sur elle. Le bruit fit sursauté Nathan. Il se cogna au bois et sortit de l'armoire en criant :

- C'EST PAS BIENTOT FINI CE BOUCAN !

La directrice le regarda ; il regarda la directrice.

Nathan reçut l'une des pires punitions de sa vie, mais ce fut la dernière qu'il prit de la part des adultes de l'orphelinat. Car, à partir de ce moment-là, Nathan devint l'enfant le plus passionné par les livres de l'établissement. Le savoir ! Tel était maintenant le but suprême de Nathan. Savoir ! Et le jeune garçon passa le reste de ses années à l'orphelinat à atteindre le savoir. Du sujet le plus futile, au plus important du royaume, Nathan s'intéressa à tout. Il commença bientôt à gérer l'orphelinat à la place des responsables. Il devint même le conseiller des seigneurs et des rois.

Voici comment Nathan l'Enfant est devenu Nathan le Grand !

RSS Contact