Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Des petites histoires sur le Ladron

Comment Nathan le Grand est-il devenu Nathan le Marchand ?

Beron #Nathan le Grand, #Nathan le Marchand

Nathan le Grand était un nomade. Il voyageait de ville en ville, accumulant les connaissances. Quand il était certain d'avoir lu la totalité des livres d'un lieu, il passait à un autre et ainsi de suite. Nathan drainait le savoir partout où il se trouvait. Il n'avait aucun véritable ami avec qui partager ses joies et ses malheurs : Nathan le Grand était un solitaire, mais un solitaire savant. Oui, il savait ! Il avait le Savoir ! Grâce à ses voyages, il avait accumulé une énorme quantité de ses précieuses connaissances. Tellement de connaissabces que les autres érudits du monde entier le joulousait, lui, Nathan le Grand ! Pendant ses pérégrinations, il aidait de très nombreux seigneurs et sauva même certains royaumes grâce à ses judicieux et experts conseils. C'était un homme très apprécié de la classe dirigeante, ou au contraire haï par celle-ci : les marécages de la politique remuaient contamment autour de lui. Nathan reçevait des récompenses pour ses servces-rendus, mais ne devint jamais riche. En effet, Nathan le Grand dépensait tout dans ses recherches, le seul véritable but de sa vie : le Savoir ! Cette passion l'entraînait vers le fond, et très bientôt il finit dans la misère la plus totale. Mais il survivait, et apprenait...

Un jour, après quelques années d'érance, il arriva dans une cité portuaire, la plus grande dont pouvait s'enorgueillir la Mer Mædaran. Il était à la recherche de connaissances, comme toujours, ainsi que d'argent. En vérité, il n'avait plus le moindre sou. C'était un homme en haillons et plus maigre qu'un Mort-Vivant qui entra, ce jour-là, dans la ville. Dans les rues et sur les quais, il cherchait un travail qui lui correspondrait, mais personne ne voulait engager cette espèce de mandiant. Pendant près de dix lunes, il chercha, chercha et chercha encore,... mais ne trouva rien, ni connaissance, ni travail. Il avait perdu tout espoir et s'était décider à quitter la ville le lendemain, lorsqu'un homme, d'apparance sobre, mais distingué, vint lui parler à voix basse :

- Bonjours, monseigneur ! Ne seriez-vous pas Nathan le Grand ?

- Certainement, répondit ce dernier.

- Ah ! Je savais bien que c'était vous ! Vous ne me reconnaisez pas ? Jarvan ! Le valet de Monseigneur Shazarra ? Nous nous sommes rencontrer chez le chef du clan des Longs-Glaives, vous vous en souvenez ?

Nathan chercha quelque instant dans son immense mémoire. Il se souvenait de ce nom et ce visage. Il l'avait assisté volontier à assimiler les archives du fort d'un des nombreux seigneurs locals qu'il avait conseillé :

- Bien sûr ! dit-il. Je n'oublis jamais un homme qui m'a aidé dans mes recherches, que puis-je pour vous ?

- J'ai appris que vous êtes actuellement en quête d'un emploi. Saviez-vous que mon maître, Monseigneur Shezarra, a récemment perdu son contable et conseiller en négociation ? Nous fûmes très impressionnés par votre efficacité auprès des Longs-Glaives, et mon maître aimerais bien vous engager à ce poste. Cela vous intéresse-t-il ?

- Évidamment ! s'exclama Nathan, heureux de ce soudain retournement de situation.

Jarvan conduisit l'érudit jusqu'à un magnifique palais : en fait, c'était le plus grand et luxieux de toute la région. Dans ces couloirs, Nathan y découvrit le vrai sens des mots "abondance", "luxe" et "richesse". Or, argent, diament,... tout était beau, brillant et rayonnant ! L'envie de posséder tout cela lui vint alors. Cette envie dépassait même sa volonté de tout savoir. L'omniscience n'était plus qu'un objectif secondaire.

Nathan le Grand fut présenté à Shazarra, Le-Plus-Riche-Marchand-De-Toute-La-Mer-Mædaran. Après un entretien sommaire, il fut engagé à plein temps auprès de ce grand négociant. Ces habiles conseils apportèrent or et renommée aux deux hommes. Nathan passa trois ans de sa vie à apprendre les moindres ficelles du métier et servire Shazarra. Sa maigreur et ses haillons furent vite remplacés par une forte corpulance et des vêtements riches et raffinés. Enfin, Nathan se mit à son propre compte. Son expériences et ses connaissances lui permirent très vite de le faire prospérer comme jamais auparavant. Il se tailla un empire commercial rivalisant avec celui de Shazarra lui-même. Personne n'avait jamais créer un tel empire en si peu de temps. Quatre ans plus tard, lorsque Shazarra fut tué par des pirates lors d'un voyage d'affaire, Nathan récupéra l'intégralité de son empire. Il investit son palais et y vécut dans plus de luxe que n'importe quelle demeure de roi. Nathan était devenu le Plus-Riche-Marchand-De-Toute-La-Mer-Mædaran. C'était à présent un gros et richissime expert en marchandage et négociation commerciale, le souverain économique de toute une région du monde.

Voici comment Nathan le Grand est devenu Nathan le Marchand !

RSS Contact