Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Des petites histoires sur le Ladron

Message étrange 1

Beron #message, #étrange, #1

Un jeune étudiant tomba, "par hasard", sur un étrange document en faisant des recherches dans la Grande Bibliothèque d'Ærion.

V.V.

J'ai intercepté ce message entre le Professeur Taylion et le Haut Archimage. Je le joins à ma missive pour t'avertir du danger qu'il représente pur nos projets futurs. Il est grand temps de s'occuper de son cas. Définitivement !

-R.D.

Haut Archimage Malerion,

Je vous envoie cette lettre dans la plus grande discrétion, afin de vous alerter au sujet de l'étudiant Velcarn. Comme vous le savez sûrement, je ne suis qu'un profeseur de troisième rang en Alchimie qui ne maîtrise pas totalement la Télépathie. Veuillez donc me pardonner l'abscence de cette pratique pour vous transmettre ce message.

La semaine passée, l'étudiant Velcarn est venu assisté à tous mes cours et m'a posé un grand nombre de questions très précises. Mes cours avaient pour objet les différentes formes d'altérations des chairs. Ses questions traîtaient principalement de la conservation des chairs, ainsi que de la transplantation et la fusion d'organes non-humains. Notez, Haut Archimage, que le sujet était très à cheval entre l'Alchimie et la Nécromancie. Lorsque je lui ai demandé s'il ne ferait pas mieux d'assister aux cours de cette seconde discipline, il m'a répondu qu'il l'avait déjà fait et qu'il avait "étudié aux côtés des meilleurs dans ce domaine".

En effet, ses questions traîtaient de points bien précis sur les phénomènes alchimiques imprévus. Mais il semblaient poser certaines de ses questions indirectements. Je pense avoir deviner l'objet de son intérêt véritable. Comme je le suppose, à cet instant, vous avez déjà dû comprendre que je fais allusion à votre précieux artefact.

Vous devez ainsi mieux saisir la nature secrète de cette missive. Je n'ose étaler sur papier tous mes supçons. Je viendrais vous rejoindre dans vos appartements ce soir, à minuit pile. Nous pourrons discuter de tout cela de vive voix et à l'abri des regards et oreilles indiscrètes.

Cordialement.

Professeur Taylion.

RSS Contact